Apprenez à gérer le stress des examens

Stressés, voire paniqués à l’approche des examens ? Vous n’êtes pas seuls !

Publié le mar, 12/06/2018 - 14:30

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Cela est dû à un mélange d’anxiété sociale (peur du regard des autres, de perdre ses moyens, d’être ridicule) et d’anxiété de la performance (la peur d’échouer). Ce stress, lorsqu’il reste léger, peur être stimulant, mais il peut aussi devenir totalement paralysant. Il s’exprime alors par des tremblements, du bégaiement, des douleurs, ou encore une incapacité à se concentrer et retrouver ses idées. L’angoisse peut même apparaitre plusieurs jours avant l’épreuve, occasionnant des insomnies et autres troubles de l’attention. Le mécanisme de la peur est un véritable cercle vicieux : plus je stresse, plus je me sens vulnérable, et plus je stresse.

Il s’agit donc d’apprendre à gérer votre stress et votre anxiété. La relaxation, la méditation ou encore la préparation mentale peuvent vous y aider, tout comme les thérapies comportementales et cognitives. Vous devrez visualiser la scène à venir en vous focalisant sur des éléments très concrets (personnes présentes, travail à effectuer), tout en étant optimiste et en pensant que tout va bien se passer. Vous pouvez également compléter vos révisions par un entraînement à la prise de parole en public, avec jeux de rôle et simulations. S’entrainer à respirer calmement, profondément et avec le ventre en se concentrant pendant quelques minutes uniquement sur son souffle peut vous aider.

Il est aussi important de s’accorder du temps pour soi, et sortir ponctuellement des révisions. Selon vos gouts vous pouvez pratiquer une activité physique, qui vous aidera à mieux dormir, aller au cinéma, ou encore boire une tisane ou un lait chaud qui vous apaiserons. Prendre des médicaments la veille de l’examen, en revanche, est déconseillé car pas sans risques.

En tous les cas le rôle des parents ou des proches est crucial pour dédramatiser les choses, en rappelant par exemple que la réussite à un examen se joue rarement en tout ou rien, et qu’il existe très souvent des solutions de rattrapage, et qu’il est tout à fait normal d’être intimidé dans ce genre de situation. Les professeurs peuvent même y voir un signe d’engagement et de sérieux !

Bonnes révisions, et bonne chance pour vos examens!

Quelques liens utiles :

  • Mental et physique, les examens se préparent par la nourriture et le sommeil - par ici
  • Bac, brevet, comment éviter la panique - par ici
  • Révisions en ligne - par ici
Auteur du contenu: 
Mia
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami